Collaboration à Mental Work

Collaboration à Mental Work

Le projet Mental Work, développé dans le laboratoire de José Millán au sein de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, est une usine dédiée au futur de l’interaction homme-machine. Ce projet a été piloté par Monsieur José Millán et son équipe au campus Biotech. Cette manufacture emploie des interfaces cerveaux-machines développées au sein même de l’EPFL. Leur mécanisme à coulisse est inspiré des machines de la première révolution industrielle. Cette exposition retrace donc 200 ans d’interactions entre les hommes et les machines. Toutes les données collectées par les personnes désireuses d’essayer ces machines seront utilisées par la communauté neuroscientifique pour améliorer les interfaces cerveaux-machines et contribuer à la compréhension du cerveau humain.

L’ArtLab, imposant bâtiment de l’EPFL, est un lieu d’expérimentation culturel ouvert au public. Son design spectaculaire, long de 250 mètres, a été imaginé par le célèbre architecte japonais Kengo Kuma. Il réunit sous un même toit trois espaces d’interaction avec le public, tous trois dédiés à une même réflexion : « Comment la technologie peut-elle mettre en valeur un patrimoine scientifique, historique et culturel ? ». Ces trois espaces sont les suivants :

Espace Datasquare :

- Ouvert sur l’Esplanade, cafétéria de l’EPFL, cet espace met en scène la problématique des big data au travers de la présentation des deux projets majeurs de l’École : le Blue Brain Project et Venice Time Machine.

Espace Art-Science :

- Situé dans la partie centrale du bâtiment, cet espace accueille des expositions temporaires originales et expérimentales mariant patrimoine artistique et technologies. Il offre aux laboratoires et start-up de l’École la possibilité d’évaluer en « conditions réelles » leurs concepts et prototypes muséographiques destinés à valoriser le patrimoine artistique et culturel. C’est dans cet espace que se déroule l’exposition Mental Work.

Espace Montreux Jazz Café et Archives :

- Le Montreux Jazz Café at EPFL est une plateforme exploratoire dédiée à la valorisation des archives audiovisuelles du Montreux Jaz Festival, inscrites depuis 2013 au registre de la Mémoire du monde de l’UNESCO. Numérisées par l’EPFL dans le cadre du Montreux Jazz Digital Project, les archives du célèbre festival sont accessibles sur place, au travers de dispositifs de navigation innovants et de diffusion audiovisuelle immersive développés par l’École. L’ArtLab dispose d’un programme d’expositions et d’évènements culturels. Il s’associe aux affaires culturelles et artistiques du campus qui intègre la culture et les arts dans le quotidien des étudiants et des collaborateurs de l’EPFL en organisant une grande diversité d’évènements. C’est également une plateforme de culture digitale, axée sur l’innovation. L’ArtLab programme des évènements et des workshops destinés à favoriser et encourager l’innovation, l’esprit et la création d’entreprises. Leur objectif est de devenir une plateforme de référence dans la région de l’arc lémanique dans un premier temps, puis à une échelle internationale dans un deuxième temps.

L’École Polytechnique Fédérale de Lausanne est l’université technique la plus cosmopolite d’Europe. Elle accueille des étudiants, professeurs et collaborateurs de plus de 120 nationalités différentes. Cette école a été fondée en 1853 et comptait onze élèves sur les premiers bancs. En 2003, lors de la célébration du 150ème anniversaire, elle comptait 6000 élèves. Elle était, en début 2016, composée de 5 facultés, 2 collèges, 1 entité transdisciplinaire, 23 instituts et 353 laboratoires. 10'536 étudiants la fréquentaient à ce jour. Elle est de ce fait l’une des institutions de science et de technologie le plus célèbres d’Europe. Stefan Kudelski, l’inventeur du magnétophone de qualité Nagra a fait l’EPFL. Daniel Borel, le fondateur de Logitech, sort également de cette école hautement réputée. Il y a également Georges de Mestral, l’inventeur du célèbre Velcro, et Franck Riboud, PDG du groupe Danone qui ont suivi les cours à l’EPFL.

Nous avons donc parrainé ce projet Mental Work dès le début. Nous leur avons fourni conseils et matière afin qu’ils puissent mener à bien leurs réalisations et faire avancer la recherche. Cette usine du futur, en plus d’être ludique, va permettre à la recherche neuroscientifique de mieux comprendre le cerveau humain et les signaux qu’il envoie pour faire bouger nos membres. Cela permettra de grands progrès dans la science et pourra par exemple, à terme, faciliter la vie et l’autonomie de personnes handicapées ou amputées d’un ou plusieurs membres de leur corps. L’interaction homme-machine se fera grâce à un casque équipé de capteurs, que le travailleur aura sur sa tête, et en ouvrant et fermant les mains, la machine s’actionnera. Après la révolution industrielle, nous allons connaître la révolution cognitive. Et Metallica est fier d’y contribuer.

  •  

    +41(0)21 631 23 00
    +41(0)21 631 23 09

    Route de Marcolet 37
         Case Postale 91 1023 Crissier 1

    info@metallica.ch

    Horaires d'ouverture

    Bureaux
    Du lundi au jeudi :
    07h30-12h00 / 13h30-17h15
    Le vendredi :
    07h30-12h00 / 13h30-16h00

    Atelier & dépôt
    Du lundi au jeudi :
    06h45-12h00 / 13h30-17h15
    Le vendredi :
    6h45-12h / 13h30-16h00